Slow City - Ralentir les rythmes urbains

Ajouter aux favoris Contacter l'auteur

La Slow City a pour objectif de renforcer la démocratie locale et participative, d’améliorer la qualité de vie de leur habitants, de promouvoir la mobilité douce, la création de zone piétonnes, la défense des commerces de proximité et des produits du terroir, la relocalisation de l’activité économique.

La Slow City a également comme but de remettre du lien social, de recréer un sentiment d’appartenance chez les habitants.

La Slow City passe également par  :

– La mise en valeur du patrimoine urbain historique en évitant la construction de nouveaux bâtiments.
– La  réduction des consommations énergétiques.
– La promotion des technologies écologiques.
– La multiplication des espaces verts et des espaces de loisirs.
– La propreté de la ville.
– La diminution des déchets et développement de programmes de recyclage.
– Le  développement d’infrastructures collectives et d’équipements adaptés aux handicapés et aux divers âges de la vie.
– La préservation et développement des coutumes et identités locales et produits régionaux.
– L’hopitalité.
– L’imiter les nuisances sonores

Exemples de mise en œuvre de critère Slow City :

– Les cités-jardins
Illichville la ville sans voitures
– L’actu de la  mobilité douce
L’éco quartier
– Exemple de Slow City française : Segonzac

 


Catégorie ,
Mots clés  
Pas encore de feedback